Le saviez-vous ? Le Manoir de Launay à Villebernier : le « Manoir du Bon Repos » du Bon Roi René

A Villebernier, petite commune toute proche de Saumur sur la rive droite de la Loire, le Manoir Royal de Launay vous invite à découvrir la demeure « du Bon Repos » du « Bon Roi René » et de ses deux épouses Isabelle de Lorraine puis Jeanne de Laval. Rensontre avec Bernard Di Marzio, le propriétaire.


Blotti au creux d'un bois, le Manoir de Launay, situé au cœur de la Vallée des Rois, Patrimoine Mondial de l’Unesco, est une petite perle inscrite au nombre des sites classés Monuments historiques et faisant partie intégrante du réseau des Châteaux de la Loire ainsi que de celui des demeures du Roi René, comme les châteaux de Saumur, d'Angers de Baugé et des Ponts-de-Cé ou encore la Collégiale St Martin et le couvent de la Baumette. C'est une intéressante évolution de ce lieu entre le Moyen Âge et la Renaissance que vous pourrez y découvrir : parfaitement entretenu et restauré dans les règles de l’Art, on y découvre un florilège de petits lieux mystiques et mystérieux, des oratoires aux allées et cour de seigneurs, la tour - colombier, la chapelle, les offices et la cour d'honneur qui ont conservé leur intégrité du XVème siècle.

La patte du « bon » roi René

C'est en effet en 1444 qu'est né l'édifice qui n'était auparavant qu'un logis-porche au calme de la fin du XIVème. Et c'est le bon roi René, qui comme il l'a fait sur bon nombre d'autres de ses résidences, l'a transformé et agrandi, lui permettant de passer du statut de demeure princière à celui de résidence royale. Ainsi, il y a adjoint un logis principal, une chapelle et des chambres de retrait où vivait le couple royal, le Roi René et sa première épouse la Duchesse Isabelle de Lorraine, puis sa seconde épouse, Jeanne de Laval. Le manoir lui fut d'ailleurs préféré au château de Saumur pour y célébrer sa seconde noce. Le manoir devint une demeure de prédilection où était organisé le tournoi légendaire de la "Joyeuse Garde". A la mort du « bon roi », le château resta résidence royale, devenant propriété de Louis XI, puis Charles VIII et enfin Louis XII, avant de sortir de la couronne et de devenir une résidence privée en 1499. Depuis il est passé dans nombre de patrimoines, de locataires à propriétaires, jusqu'en cette année 2002, où Bernard Di Marzio l'a acheté.

« On n'en est pas propriétaire, on lui est dévoué »

Cet ancien pilote de chasse basé à Nancy, puis pilote d’essais, a trois passions : les avions, la musique, l'architecture et l’histoire du Moyen-âge. Il est donc tout naturellement tombé sous le charme de Launay, un manoir qu'il entretient et restaure avec passion : « J'essaie de le mettre en valeur et de transmettre son histoire exceptionnelle. On n'est pas propriétaire d'un lieu historique, on lui est dévoué. On a une obligation de le faire connaître et de l'améliorer, afin de le restituer tel qu'il était à la mort du Roi René, au Moyen-âge, cette période rayonnante et intimiste parfois galvaudée et qui correspond tout à fait à mon état d'esprit. J'essaie donc de communiquer ma passion aux quelque 1 000 visiteurs qui y viennent chaque année. C'est certes assez modeste, mais je suis seul, sans personnel, si ce n'est un peintre en résidence, talentueux, qui assure également les visites avec passion. Il y a tant à transmettre dans une visite guidée de 2 h voire plus, que son engagement doit être total.» S'il a beaucoup de caractère, le joyau du manoir est sûrement la petite chapelle, si mystique dans ses symboles, parfaitement conservée et qui n'a pas été défigurée au fil des années et occupants.

Le « Manoir du bon repos »

Et l'ancien aviateur de faire sienne une devise de St Exupéry : « Il faut que la passion dévore votre vie pour que votre vie ne dévore pas votre passion. » Peu de meubles dans les différentes pièces. Et Bernard Di Marzio d'expliquer : « Au Moyen-Âge, il y avait très peu de meubles et de vaisselle, d'ailleurs, surtout des grands coffres pour la tapisserie de l’Apocalypse et les tapis. J'ai décidé de garder cet esprit et de mettre en valeur bien plus l’histoire et l'architecture de la bâtisse qui elle est si riche et si variée.» Enfin, le propriétaire de laisser transparaître : «Ici c'est sérénité et calme, on se sent particulièrement bien dans ce « Manoir du Bon Repos », comme le qualifiaient le Roi René et Isabelle de Lorraine », dont d'ailleurs les armoiries, tout comme celles de Marguerite d'Anjou, devenue Reine d'Angleterre trônent toujours sur les grandes cheminées. Et tout au long de la visite, vous pourrez découvrir une fabuleuse collections d'armures, rappel de ce haut lieu de joutes royales.
Bientôt le manoir accueillera une exposition de la « Pensée ouvrière », avec la collection d’outils de Raymond Huart prêtée par le Musée Jules Desbois de Parçay-les-Pins. On peut d'ailleurs déjà en voir les prémices.

Pratique : Manoir de Launay à Villebernier – Horaire de visites : http://www.manoirdelaunay.com


Article du 09 aout 2019 I Catégorie : Culture

 


3 commentaires :


Commentaire de Superbe! 09/08/2019 11:19:28

"On n'est pas propriétaire d'un lieu historique, on lui est dévoué". Quel dévouement, quelle passion et amour de l'histoire, il faut en effet. Magnifique!



Commentaire de Bravo et félicitations sincéres ! 09/08/2019 18:00:08

Bravo monsieur et félicitations sincères pour votre dédicace personnelle au service d'un si beau monument français qui nécessiterai beaucoup de personnes de votre trempe puisque les caisses de notre "pauvre" État sont vides ou quasiment lorsqu'il s'agit de sauvegarder notre patrimoine !



Commentaire de Papy Boyington 10/08/2019 11:12:43

A la redaction, ne serait ce pas le manoir de plusieurs étrangers "assignés" à résidence, il y a quelques années, si je me souviens bien, il y a une 20ene d'année.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI