6 décembre à Fontevraud : Remise de prix Terre de France et concert gratuit

Chaque année, l’Abbaye royale de Fontevraud accueille la remise du Prix terre de France. Le public est invité à assister à ce moment et à rencontrer le lauréat ou la lauréate. La soirée se poursuivra par un récital gratuit de l’Ensemble Stradivaria , avec Daniel & Jocelyne CUILLER , respectivement au violon et au clavecin.

L'ensemble Stradivaria en concert gratuit


« A quoi servent les prix ? A permettre à des auteurs d’entrer dans la Cour des grands. En somme, à aider les écrivains, à leur donner leur chance. », déclare Franz-Olivier Giesbert, président du jury, journaliste, essayiste et romancier. « C’est une mission que nous prenons très au sérieux, comme l’a montré le prix Terre de France décerné l’an dernier au formidable roman, « Le dernier bain » de Gwénaëlle ROBERT, publié par les éditions Robert Laffont. Autant vous dire que, comme son nom l’indique, ce prix Terre de France en partenariat avec le grand quotidien régional « Ouest-France » n’est pas « parisianiste », voire « parisien ».
Yves Viollier, co-fondateur du prix, écrivain de continuer : « Donner à l’écriture au pays toute sa place dans le monde littéraire ». C’est l’idée qui nous a guidés lorsque nous avons créé en Vendée, en 1984, l’association et le prix Terre de France. Jacques DUQUESNE, président du jury pendant plus de vingt ans, l’exprimait ainsi : « Les saveurs et les senteurs, les violences et les passions, les rêves et les traditions de toutes les terres qui forment la France font naître chaque année une production littéraire de qualité que des médias peut-être trop inspirés par les rumeurs parisiennes sont parfois tentés d’oublier ».

Les lauréats 2019 :

- Jean-Luc COATALEM « La part du fils » (Stock) : « Longtemps, je ne sus quasiment rien de Paol hormis ces quelques bribes arrachées ». Sous le régime de Vichy, une lettre de dénonciation aura suffi. Début septembre 1943, Paol, un ex-officier
colonial, est arrêté par la Gestapo dans un village du Finistère. Motif : “inconnu”. Il sera conduit à la prison de Brest, incarcéré avec les terroristes, interrogé....
- Claudie HUNZINGER « Les grands cerfs » (Grasset) : Pamina, habite en montagne avec son compagnon Nils. Elle se sait entourée par un clan de cerfs qui lui sont restés invisibles et mystérieux jusqu’à ce que Léo, un photographe animalier,
construise dans les parages une cabane d’affût et qu’il lui propose de guetter avec lui....
- Jean CLAIR « Terre natale » (Gallimard) : « J’habite un corps qui m’est si étranger que je ne sais plus comment en sortir – ni comment y rentrer. » Avec ces « Exercices de piété », Jean CLAIR continue son oeuvre de diariste, en se penchant d’abord sur lui-même....
- Olivier NOREK « Surface » (Michel Lafon) : Engagé dans l’humanitaire pendant la guerre en ex-Yougoslavie, puis capitaine de police à la section Enquête et Recherche de la police judiciaire du 93 pendant dix-huit ans, Olivier NOREK nous entraîne dans une enquête aussi déroutante que dangereuse. Un retour aux sources du polar, brutal, terriblement humain, et un suspense à couper le souffle.
- Jean-Loup TRASSARD « Verdure » (Le temps qu’il fait) : Après avoir décrit sa campagne au fil de nombreux récits, Jean-Loup TRASSARD, à partir des années 1970, s’est inquiété, en plein remembrement administratif, de la destruction du bocage construit par des siècles d’agriculture...

Le concert « Terre de France »

À l’occasion de cette remise de prix, l’Ensemble STRADIVARIA interprétera un récital violon & clavecin de Sonates Françaises (Sénaillé / Francoeur) avec Daniel et Jocelyne CUILLER. Depuis 1987, STRADIVARIA - Ensemble Baroque de Nantes renoue avec la musique des grands compositeurs de l’époque baroque en restituant l’exigence historique de ce patrimoine musical. « Depuis trente ans, Stradivaria explore et révèle avec passion les trésors fameux ou méconnus du répertoire baroque. L’attention portée à l’approche historique ne nuit jamais à l’expression et à l’enthousiasme de cet ensemble mené avec maestria par Daniel Cuiller. Longue vie à Stradivaria, et bravo pour tous les beaux moments partagés à Nantes, en France et dans le monde. »

Infos pratiques : Vendredi 6 décembre à 17h30
> cérémonie de la remise du prix en présence des membres du jury et des nombreux amis et partenaires du Prix
> dédicace & rencontre avec l’auteur primé
> récital « ensemble stradivaria »
Gratuit / sur réservation : www.fontevraud.fr


Article du 08 octobre 2019 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI