Chinon. Le directeur de l'hôpital se veut rassurant quant à l'avenir de la maternité

Suite à la publication du rapport de la chambre régionale des comptes, le CH du Chinonais réaffirme ses projets de consolidation de ses activités et notamment de sa maternité et le Directeur se veut rassurant quant à l'avenir de ce service.


"Suite à la publication du rapport d’observations définitives de la Chambre Régionale des Comptes Centre Val de Loire, la direction du CH du Chinonais prend acte des recommandations et leviers d’action potentielle préconisés par la Chambre dans le cadre de son analyse de la situation budgétaire. Le Ch du Chinonais souligne comme la Chambre le note à plusieurs reprises, que les recommandations ont d’ores et déjà fait l’objet d’une prise en compte par l’établissement qui s’est engagé dans leur déploiement définitif, et que certains points d’observation soulevés ont été traités dès 2015, la période du contrôle s’écoulant de 2012 à 2018.

Le CH du Chinonais note aussi, comme la chambre le remarque à juste titre, que la nécessité d’assurer la couverture médicale 7/7 et 24/24 alors même qu’il existe des spécialités médicales où la pénurie de médecins est réelle, ancienne et nationale (anesthésie réanimation notamment), conduit à proposer des conditions parfois plus attractives afin de fidéliser ces médecins, faute de quoi les activités médicales de l’établissement ne sauraient être garanties en sécurité pour les patients.
Enfin, s’agissant des préconisations de la chambre sur des leviers d’action pour assurer une trajectoire financière plus équilibrée, notamment par la transformation de la maternité en centre de périnatalité, le CH du Chinonais indique que cette piste n’est pas à l’étude et qu’au contraire l’établissement a poursuivi depuis 2014 l’objectif de consolidation de l’activité d’obstétrique et de chirurgie gynécologique, au travers d’une organisation médicale partagée avec le CHRU de Tours, gage de sécurité des prises en charge.

Le CH du Chinonais entend, dans le cadre du GHT 37 et en lien avec le CHU de Tours, continuer à approfondir les pistes pour accroître son offre de soins proposés à la population et de développer ses activités médicales : ainsi, l’ouverture de 12 lits supplémentaires de médecine gériatrique depuis le 1er octobre 2019 en est une traduction majeure. De même, il continue à développer de nouvelles consultations avancées en 2019 pour offrir un service en proximité : diabétologie, médecine interne, dermatologie, rhumatologie.

Christophe Blanchard, directeur du CH du Chinonais"



Article du 18 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI