Pays la Loire. La Région encourage les entreprises à accueillir des étudiants en stage

« Faites entrer l’avenir dans votre entreprise », la Région lance une campagne de mobilisation à destination des entreprises et des étudiants. L’objectif est de donner une nouvelle impulsion aux offres de stage dans la région, autour d’un double enjeu : accompagner les étudiants dans leur recherche de stage, indispensable à la poursuite de leur cursus, et encourager les dirigeants à les accueillir et ainsi préparer la future génération de compétences.


Le principe de cette campagne tient en une phrase : « Faites entrer l’avenir dans votre entreprise ! »Mise en oeuvre par la Région, elle sera déployée, dès mi-février, dans les médias locaux (généralistes et économiques), sur les réseaux sociaux et les réseaux d’affichage des Pays de la Loire. Pour chaque département, une femme et un homme chefs d’entreprise s’engagent comme ambassadeurs locaux et témoignent de leur propre parcours de dirigeante ou dirigeant, qui a commencé, pour chacun d’entre eux, par un stage décisif. La campagne a également pour objectif d’inciter les jeunes, parfois découragés par la pénurie de propositions, à consulter le site choisirmonstage.fr, dont l’offre s’enrichit au fil des semaines. Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, était vendredi après-midi, aux côtés d’ambassadeurs de la campagne pour présenter cette initiative : Isabelle PItto, directrice générale du Crédit Mutuel Anjou, Lénaïck Le Gratiet, dirigeante du cabinet Galiléa et présidente de Femmes Cheffes d’entreprise 49, et Thomas Lesort, directeur général adjoint en charge des ressources humaines de Lacroix Group, accompagné d’un étudiant-stagiaire. « Face aux difficultés rencontrées par les étudiants pour décrocher un stage en entreprise, la Région s’engage pour inciter les chefs d’entreprises qui le peuvent à accueillir des stagiaires et renforcer l’offre de stages proposée sur choisirmonstage.fr. Nous voulons enclencher un effet d’entrainement, avec une campagne qui s’appuie sur des dirigeants « ambassadeurs » convaincus que la transmission de compétences est la clé de l’avenir de notre économie ! Je suis heureuse que le collectif soit au rendez-vous de cette démarche qui rassemble l’ensemble des acteurs de la région : universitaires, consulaires et syndicats patronaux, » précise Christelle Morançais.

Témoignages

« Plus que jamais, au Crédit Mutuel d’Anjou, nous voulons conquérir de nouveaux talents. Accueillir des stagiaires, c’est leur donner confiance, leur expliquer nos métiers, nos transformations, ils nous apporteront leurs compétences, leur créativité, leur envie d’entreprendre. Ils bousculeront nos modes de travail établis pour mieux nous adapter. Dans cette crise pleine d’incertitude, nous sommes certains que l’avenir se construira avec et pour les jeunes. C’est une question de cohésion et de solidarité. C’est notre devoir d’entreprise citoyenne, notre raison d’être et notre intérêt de leur mettre le pied à l’étrier. Ils seront la clé de réussite de la reprise. » indique Isabelle Pitto.

« En tant que cheffe d'entreprise d'une TPE depuis 20 ans dans le domaine des ressources humaines, et présidente de la délégation Femmes Cheffes d’entreprise 49, je peux témoigner de l’intérêt à mettre les jeunes "sur orbite". Les jeunes d'aujourd'hui sont nos acteurs de demain, ils nous apportent une vraie bouffée d'oxygène, nous boostent et bousculent nos codes, au bénéfice de nos entreprises. " témoigne Lénaïck Le Gratiet.

« Nous considérons que l’accueil de stagiaires au sein du Groupe Lacroix est un projet gagnant gagnant qui contribue à la formation des jeunes et permet également de faire évoluer l’entreprise en responsabilisant les équipes qui les encadrent. Préparer la relève est une véritable mission et une aventure humaine. » complète Thomas Lesort.


Article du 22 février 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI